Pour sécuriser et protéger une piscine, rien de tel qu’un abri. Il en existe plusieurs sur le marché. En fonction de plusieurs critères tels que le matériau, la forme ou la hauteur, optez pour celui qui convient le mieux. Tous nos conseils pour choisir un abri de piscine !

Démarche administrative : quelle autorisation pour un abri de piscine ?

D’abord, sachez que c’est la hauteur de l’abri de piscine qui influe sur le type d’autorisation. Si elle ne dépasse pas 1,80 m et si la surface du bassin au sol est inférieure à 10 m², vous n’avez aucune démarche à accomplir. En revanche, une déclaration préalable de travaux est requise si la surface est comprise entre 10 et 100 m².

Et si vous voulez installer un abri de piscine haut de plus de 1,80 m et/ou sur une superficie supérieure à 100 m², il est nécessaire de déposer un dossier de permis de construire en mairie.

Par ailleurs, si la piscine est déjà construite, une déclaration préalable de travaux suffit, même si l’abri dépasse 1,80 m.

Choisir un abri de piscine en fonction des différents types existants

Il existe diverses formes d’abris de piscine, que ce soit en version standard ou personnalisée :

  • en forme de cube, c’est-à-dire avec les pans et le toit plats ;
  • à pans coupés ;
  • en dôme (toit arrondi).

Vous avez aussi la possibilité d’acheter un abri de différentes hauteurs :

  • un abri de piscine rideau qui permet de couvrir discrètement le bassin, de manière manuelle ou électrique. Le rideau se pose à la surface de l’eau ou à quelques centimètres au-dessus ;
  • un abri de piscine extra plat, à la fois discret et sécurisant, qu’il soit manuel ou motorisé. Il permet de chauffer naturellement l’eau du bassin ;
  • un abri de piscine bas situé à moins de 1 m au-dessus de l’eau ;
  • un abri de piscine semi-haut à une hauteur de 1,20 m à 1,80 m ;
  • un abri de piscine haut de plus de 1,80 m. Il s’agit de l’abri le plus confortable car il permet  d’aménager les abords du bassin.

Choisir un abri de piscine selon le système d’ouverture

Vous avez le choix entre un abri de piscine fixe ou ouvrant. Optez alors pour un système d’ouverture soit partiel soit total :

  • l’auvent représente un abri de piscine hors sol idéal. C’est une toile fixée sur une armature de forme ronde ;
  • le volet de piscine manuel ou motorisé qui disparait totalement une fois ouvert ;
  • l’abri amovible constitué de plusieurs modules indépendants retirables manuellement ;
  • l’abri de piscine coulissant composé de plusieurs modules sur roulettes et d’un guidage au sol. L’ouverture s’effectue à droite ou à gauche. Les modules coulissent alors les uns sur les autres ;
  • l’abri télescopique pour une ouverture complète. Les modules s’imbriquent ;
  • enfin, l’abri escamotable.

Abri de piscine : faire son choix suivant le matériau

En termes de matériaux abri de piscine, vous avez le choix entre trois matériaux différents pour la structure :

  • le bois : ce matériau naturel très chaleureux a aussi des qualités d’isolation et de résistance. Cependant, il nécessite un entretien régulier si vous voulez prolonger la durée de vie du bassin ;
  • l’abri en aluminium : il a plein d’avantages (léger, solide, facile d’entretien, personnalisable à l’envi) ;
  • l’acier inoxydable, cher mais résistant dans le temps.

Et en matière de vitrage, vous pouvez opter pour :

  • le PVC : économique et simple à entretenir ;
  • le polycarbonate : le plus courant car il permet de filtrer les UV et d’empêcher l’apparition des algues ;
  • le plexiglas : matériau résistant aux UV et isolant, mais fragile.

 

Vous souhaitez être accompagné dans l’aménagement de votre piscine ? Contactez La Maison Des Travaux Balma Toulouse.