Dans une maison, le risque électrique n’est pas à prendre à la légère. Il existe des normes à respecter pour éviter la survenue d’un accident (départ de feu, électrocution…). Et avec des enfants, il convient de redoubler de vigilance. Découvrez les règles de sécurité électrique à mettre en place et les dispositifs qui existent. Simples mais efficaces.

 

Protéger les enfants de l’électricité en respectant les normes

Pour protéger les enfants de l’électricité, il faut d’abord veiller à ce que le système soit aux normes en vigueur. En France, il convient de respecter la norme NF C15-100 ainsi que la norme électrique NF C14-100. Cela permet de réduire considérablement les risques électriques domestiques : court-circuit, électrocution, électrisation, incendie…

Notez également que toute nouvelle installation électrique dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation doit faire l’objet d’une attestation de conformité. L’entreprise qui réalise les travaux la remet au propriétaire du logement.

En cas d’installation électrique obsolète (plus de 30 ans), planifiez des travaux de rénovation en faisant appel à un professionnel.

 

Les dispositifs pour protéger les enfants de l’électricité

En premier lieu, il faut une armoire électrique fermée à clé, comme le stipule la réglementation. Cela représente un obstacle pour les enfants qui auraient l’idée d’accéder au système électrique.

Ensuite, il existe plusieurs mesures de sécurité pour empêcher les risques électriques :

  • faciles à mettre en place, les cache-prises permettent aux jeunes enfants de ne pas mettre les doigts dans les trous. Il y a différents modèles sur le marché, plus ou moins difficiles à enlever. Le système avec clé se révèle particulièrement efficace ;
  • au besoin, en complément des cache-prises, installez également des plaques murales de protection. Elles sont difficiles à ouvrir par un enfant, et elles s’adaptent parfaitement aux prises électriques, qu’elles soient installées au sol ou en hauteur ;
  • les veilleuses éclairent une pièce la nuit sans avoir à utiliser une lampe raccordée à une prise électrique. Dans une chambre d’enfant, il est conseillé d’avoir recours à ce style de lumière pour éviter tout accident ;
  • enfin, l’interrupteur horaire est un dispositif qui coupe l’accès à certains commutateurs. Enlevez ceux que vous jugez dangereux pour vos enfants. Des interrupteurs horaires programmables permettent de planifier à des moments précis de la journée ou de la nuit.

 

Electricité et enfants : les bons réflexes pour écarter le danger

Ayez le bon réflexe si vous avez des petits à la maison. Il est important de sécuriser les cordons électriques : fils, rallonges, multiprises… Cachez-les derrière un meuble où l’enfant ne pourra pas les atteindre, ou fixez-les en hauteur. Dans sa chambre, n’utilisez pas de fils car le jeune enfant serait tenté de jouer avec.

Enfin, n’attendez pas la survenue d’un accident pour faire vérifier votre installation électrique.

 

Vous avez prévu de rénover votre installation électrique par un professionnel ? Pour être accompagné dans votre recherche d’électricien, contactez La Maison Des Travaux Balma Toulouse.