Qu’il s’agisse d’un projet de rénovation ou de construction, bien choisir le type de fenêtre est primordial car les ouvertures jouent un rôle important en termes de performance énergétique. Elles sont aussi très utiles pour aérer, protéger et même décorer. Découvrez tous les modèles existants et leurs spécificités pour faire le bon choix.  

Ouverture fenêtre : les critères à prendre en compte

Les fenêtres protègent du froid et de la chaleur. Mais elles ont aussi d’autres fonctions. Parmi elles, celles d’apporter de la lumière et de décorer.  

Avant de sélectionner une ouverture fenêtre, vous devez prendre en compte un certain nombre de critères :

  • la fonction de votre logement : maison ou appartement, pièce de travail ou espace de vie… ;
  • la configuration de la pièce ;
  • l’espace de débattement autour de l’ouverture ;
  • le style de la pièce ;
  • le besoin de luminosité : s’agit-il d’une pièce claire ou sombre ?
  • le choix du matériau : PVC, bois, alu, mixte bois/aluminium.

La fenêtre à battant ou fenêtre à la française, un classique

Il s’agit du modèle le plus courant. La fenêtre à battant est appelée aussi fenêtre à la française. A un ou deux battants, il s’agit de la menuiserie la plus commercialisée dans l’Hexagone. Elle s’ouvre vers l’intérieur en suivant l’axe vertical de la fenêtre.

La fenêtre battante a l’avantage de s’adapter à toutes les pièces, étroites ou non (cuisine, salon, chambre, salle de bains, WC…). Grâce à son ouverture large, vous pouvez aérer l’espace, à condition que le temps soit clément. Effectivement, ce modèle laisse passer la pluie.

Pour ce type d’ouverture fenêtre, prévoyez un budget d’environ 250 € par menuiserie en PVC ou alu. Si vous préférez le bois, comptez plutôt 300 €.

Fenêtre à soufflet  pour ventiler les pièces sombres

Ce modèle d’ouverture est aussi appelé fenêtre abattant. Il s’ouvre vers l’intérieur sur un axe horizontal. Ce système permet principalement de ventiler une pièce sombre (garage, sous-sol) de façon occasionnelle. Toutefois, la fenêtre à soufflet est de plus en plus utilisée pour les pièces de vie comme la cuisine.  Vous pouvez également l’installer au-dessus d’une porte ou d’une fenêtre existante pour créer une fenêtre avec imposte.

Contrairement à la fenêtre oscillo-battante, ce type de fenêtre ne s’ouvre pas en grand. Par conséquent, il vaut mieux réserver ce type de menuiserie à un usage peu fréquent.

Fenêtre oscillo-battante : une ouverture dans les deux sens  

La fenêtre oscillo-battante associe ouverture classique et fenêtre à soufflet, ce qui permet d’ouvrir dans les deux sens. En tournant la poignée vers le bas, la fenêtre s’ouvre largement. Et quand vous tournez vers le haut, le système permet de ventiler la pièce.

Ce type d’ouverture fenêtre se révèle un choix judicieux dans une pièce humide telle qu’une cuisine ou une salle de bains. Il s’agit aussi d’un excellent moyen d’éviter les effractions ou les accidents avec des enfants en bas âge. En effet, la fenêtre oscillo-battante s’avère sécurisée. Elle est de plus en plus courante dans les bâtiments basse consommation.

En contrepartie, le prix des fenêtres oscillo-battantes est plus élevé que celui des menuiseries classiques.

La fenêtre coulissante, gain de place assuré !

La fenêtre coulissante permet de gagner de la place dans la maison puisqu’elle ne s’ouvre pas vers l’intérieur, mais de manière horizontale, en glissant sur un vantail. Généralement réservé à la baie vitrée, ce système d’ouverture peut cependant investir toutes les pièces. Cela représente un moyen d’optimiser et de moduler l’espace, en faisant notamment office de verrière d’intérieur. La fenêtre à galandage est donc idéale  pour les petits espaces, y compris les locaux professionnels.

Par ailleurs, la baie coulissante à galandage s’adapte parfaitement aux ambiances contemporaines et industrielles. En revanche, cette ouverture fenêtre n’a pas une bonne isolation acoustique. Et cela représente aussi des travaux supplémentaire en rénovation.

La fenêtre basculante, une ouverture fenêtre totale

Vers l’intérieur, la fenêtre basculante s’ouvre en haut. Et vers l’extérieur, l’ouverture s’effectue en bas, toujours à 180 °. En fonction du sens d’ouverture, la fenêtre empiète sur la surface habitable du logement, ce qui représente une contrainte en cas de faible superficie.

La fenêtre basculante a longtemps fait office de fenêtre de toit fixe comme alternative au velux ouverture électrique. Aujourd’hui, ce type d’ouverture convient pour ventiler des lieux exiguës. Il s’agit d’une solution viable si vous désirez aménager des combles, par exemple. Vous pouvez aussi l’adopter dans des pièces telles que la cuisine ou la salle de bains. Bien que la fenêtre s’ouvre totalement, elle ne laisse pas passer la pluie.

A noter que ce modèle coûte plus cher car la pose requiert une attention toute particulière du point de vue de l’étanchéité. Dans tous les cas, il est recommandé de faire établir plusieurs devis auprès d’artisans. La Maison Des Travaux Balma Toulouse peut vous accompagner dans vos démarches si vous souhaitez rénover fenêtre et porte.