Un aménagement de combles reste la solution idéale pour gagner de l’espace par le haut et posséder une pièce supplémentaire. Mais avant d’ouvrir les combles et de les rendre habitables, il convient de se poser les bonnes questions. En effet, il existe des critères déterminant la faisabilité ou non du projet. Comment savoir si des combles sont aménageables ? On fait le point ensemble ! 

 

1) La hauteur sous plafond est-elle suffisante ?

Les combles désignent l’espace vide situé entre le toit et le dernier étage de l’habitation. Avant d’aménager comble perdu, il faut se poser la question de la hauteur.

Peut-on se tenir debout ? Quelle est la hauteur de la charpente ? Pour transformer vos combles en pièce supplémentaire (salle de jeux, chambre d’amis, atelier…), 1,80 mètre de hauteur est requis. En cas d’hauteur insuffisante, réservez le lieu à un espace de rangement.

 

2) Savoir si des combles sont aménageables : la question de l’isolation !

La question du comble habitable va de paire avec l’isolation. Pour pouvoir vivre dans cet espace sous la toiture, il faut pouvoir profiter d’un confort optimal. Or, 30 % de la chaleur s’échappe par le toit.

Après avoir vérifié l’absence de ponts thermiques, il convient de procéder à une isolation thermique par l’intérieur ou l’extérieur. Sans cela, l’endroit ne pourra pas devenir une pièce en plus.

 

3) L’acoustique : faut-il réduire les nuisances sonores ?

En matière de comble aménageable, il est préférable de remédier aux nuisances sonores. Puisque les combles se situent au-dessus des pièces occupées, mieux vaut se charger de l’acoustique.

Il est tout  à fait possible d’installer des sous-couches en dalles ou en rouleaux, ou une dalle flottante pour réduire les bruits. Dans tous les cas, cette problématique doit faire partie des critères déterminants de votre projet de rénovation.

 

4) Est-ce que le plancher est assez résistant ?

Mis à part le confort thermique et acoustique, il y a également la question de la résistance qui se pose, et en l’occurrence celle du plancher et des solives. Sont-ils assez solides en l’état pour supporter un poids supplémentaire ?

Pour vous assurer que l’aménagement combles perdus reste un projet faisable, offrez-vous les services d’un professionnel. Celui-ci déterminera si vos combles sont aménageables ou non.

 

5) Quelle technique faut-il utiliser pour aménager les combles ?

D’autre part, sachez qu’il existe différentes possibilités pour un aménagement de combles. S’ils se situent sous la charpente traditionnelle en pannes et chevrons, il faut traiter la charpente et la consolider. Il peut aussi s’agir d’une charpente à fermettes pré-fabriquées.

Pour aménager son grenier et en faire une autre pièce, il y a différentes solutions : rehausser la toiture, modifier la pente du toit ou abaisser le plancher.

Demandez l’expertise d’un professionnel avant de réaliser vos travaux. Celui-ci évaluera la meilleure solution et déterminera si vos combles sont aménageables.

 

6) Faut-il un permis de construire combles ?

Enfin, la question des autorisations administratives se pose dans ce genre de chantier. En première intention, il convient de se renseigner auprès de la mairie de votre commune. Consultez le plan local d’urbanisme (PLU) ou le plan d’occupation des sols.

Si les combles à aménager font moins de 20 m², une déclaration préalable de travaux (aménagement grenier autorisation) suffit. En revanche, en cas de superficie supérieure à 20 m² ou de modification de l’aspect extérieur, vous devez déposer une demande de permis de construire (aménagement grenier permis urbanisme).

 

Pour être accompagné tout au long de votre projet d’aménagement de combles ou de rénovation intérieure, contactez La Maison Des Travaux Balma Toulouse.