Vous avez un projet d’extension véranda ? Avant de lancer les gros travaux, il est important de connaître les éléments indispensables : matériaux, démarches administratives… Pour construire une véranda dans les règles de l’art et en faire une pièce supplémentaire, découvrez toutes les informations utiles.

Comparatif des matériaux véranda

Si la véranda est plutôt ancienne ou de mauvaise facture, il vaut mieux procéder à un projet de rénovation. En effet, dans ce cas de figure, les températures augmentent rapidement. En été, la chaleur sera alors intenable sous l’installation.

Pour limiter l’effet de chaud, il est préférable de construire une véranda en bois. Une toiture en bois peut très bien s’associer à des tuiles en ardoise ou un toit végétalisé.

En cas de véranda en alu, optez pour des profilés à rupture de point thermique et un vitrage de bonne qualité, doublé et adapté au soleil toulousain. Prenez en compte également l’exposition de la véranda. Vous avez aussi le PVC qui s’avère économique et le fer forgé, pour une véranda pleine de caractère.

Enfin, si votre budget travaux vous le permet, privilégiez la véranda bioclimatique. L’objectif consiste à tirer profit de l’environnement immédiat, de l’implantation, des matériaux… pour réduire la chaleur, et ainsi faire des économies en termes de climatisation véranda.

Construction de véranda : le choix de l’implantation

L’implantation de la véranda ne doit pas être prise à la légère. Avant de définir l’endroit où l’installation prendra place, il faut identifier vos besoins. Quelle(s) utilisation(s) allez-vous en faire :  un jardin, un atelier, un garage ou créer une pièce supplémentaire.

Voici les points essentiels à retenir avant d’entamer le construction d’une véranda :

  • tenez compte du bâti existant et de sa configuration. Si la construction de l’extension intervient en même temps que celle de la maison, vous pouvez opter pour une véranda sur mesure, par exemple. Cela laisse davantage de possibilités ;
  • ensuite, envisagez une exposition au nord ou à l’ouest si vous habitez la région toulousaine, à part si vous ne craignez pas les coups de chaud ;
  • enfin, prenez en compte l’environnement direct (présence de voisins, par exemple) et de votre souhait de préserver votre intimité.

A noter qu’il existe des astuces pour limiter la chaleur d’une véranda et cacher la vue. Parmi elles, le volet roulant ou le store.

Autorisations administratives : les démarches pour construire une véranda

La première chose à faire lorsque l’on veut construire une extension est de se renseigner auprès de la mairie pour consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU).

D’autre part, le permis de construire véranda n’est exigé qu’en cas de superficie égale ou supérieure à 20 m². En-dessous, une simple déclaration de travaux suffit.

A noter que si vous habitez aux abords d’un monument historique ou dans un secteur protégé, vous devrez obtenir l’autorisation des Architectes Bâtiments de France (AFB).

 

Pour vous faire accompagner dans votre projet de construction de véranda, contactez La Maison Des Travaux Balma Toulouse.