Lorsque l’on souhaite agrandir sa maison, on pense généralement à la surélévation ou à la création d’une véranda. Mais, il existe un autre moyen de gagner de la place : l’extension sur pilotis. Découvrez en quoi consiste ce procédé.

 

Quand faut-il construire une extension en bois sur pilotis ?

La création d’une extension de maison en bois est une solution largement utilisée pour posséder davantage de mètres carrés. En outre, cela permet de disposer d’une pièce supplémentaire qui peut servir de petit salon, chambre d’amis, salle de jeux, etc.

Mais l’agrandissement bois sur pilotis est un autre projet de construction, particulièrement adapté dans les situations suivantes :

  • terrain fortement dénivelé. La conception d’une extension sur un terrain avec une forte pente pose problème, en général. L’extension bois sur pilotis répond efficacement à cette problématique ;
  • construction de la maison sur sous-sol intégral ;
  • ou maison implantée en zone inondable.

Par ailleurs, ce système permet de bénéficier d’un espace au-dessous de l’agrandissement. Il peut faire office de terrasse, abri pour voiture, cuisine d’été, espace de stockage, atelier de bricolage…

 

Comment créer une extension en bois sur pilotis ?

Une extension classique repose sur une dalle en béton. Dans le cas d’une extension ossature bois sur pilotis, cela est différent. La construction repose sur des piliers en bois, en acier ou en béton.

Dans le cas d’un pilotis en bois, il est facile d’enfoncer le pieu dans le sol. Cela ne nécessite pas de travaux importants. Et le matériau naturel se révèle durable s’il reçoit les traitements adaptés à sa conservation. Dans le cadre d’une auto-construction, il vaut mieux avoir recours au bois, même si l’acier s’avère plus dense et plus robuste. Quant au pilotis en béton, il s’agit d’une technique courante, mais qui nécessite des travaux de chantier assez importants avec coffrage et coulage de béton vibré.

D’autre part, l’extension maison sur pilotis béton, acier ou bois nécessite obligatoirement une étude de sol, quel que soit le matériau envisagé. Cela permet de s’assurer de la faisabilité du projet d’agrandissement.

Enfin, lorsque les piliers sont ancrés dans le sol, il faut s’attaquer à la conception et à l’aménagement du plancher. Il trouve sa place au-dessus des pilotis pour recevoir l’extension maison sur pilotis.

 

Faut-il un permis de construire pour une extension maison sur pilotis ?

Comme n’importe quel agrandissement, une extension etage sur piloti fait augmenter la surface habitable de la maison. Le procédé modifie également la façade du bâtiment. Par conséquent, vous n’échapperez pas aux formalités administratives pour demander l’autorisation de construire.

Avant de démarrer les travaux, il convient de s’informer auprès de la mairie de votre commune. Celle-ci possède peut-être un PLU. Dans ce cas, si la nouvelle surface dépasse 40 m², vous devrez déposer un dossier de permis de construire. En l’absence de Plan Local d’Urbanisme, la surface est ramenée à 20 m².

Enfin, si la surface totale excède 150 m², le recours à un architecte s’avère obligatoire pour votre projet d’extension en bois.

 

Vous avez un projet d’extension pour agrandir votre maison et gagner de précieux mètres carrés ? Et vous souhaitez être accompagné dans l’une des étapes de la construction ou tout au long du chantier ? Contactez La Maison Des Travaux Balma Toulouse.